Aurel Automobile
Tél. : 09 86 53 60 93| Port. : 06 98 66 23 61 |12, Rue des Longues Raies |78440 Gargenville

Ce que vous devez savoir sur la pompe à injection !

31/07/2019

Ce que vous devez savoir sur la pompe à injection !

Les premières pompes à injection ont vu le jours dans les années 1920 pour remplacer, après, les pompes à air. En effet, Robert Bosch est parti du modèle inventé par Rudolf Diesel et a proposé une pompe à injection qui utilise le diesel comme carburant.

Comment fonctionne la pompe à injection ? Quels sont ses types ? Quelles pannes électroniques elle pourrait avoir et comment les traiter ? Telles sont les questions auxquelles nous allons essayer de répondre dans ce qui va suivre.

Pompe à injection

I. Qu'est-ce qu'une pompe à injection ?

Une pompe à injection est un composant qui se trouve dans le circuit d'injection équipant les moteurs à combustion. Son rôle est de permettre de transférer le carburant vers les injecteurs et d'ajuster son dosage.

Le mécanisme d'injection se déroule comme suit :

  • La pompe d'alimentation récupère le carburant se trouvant dans le réservoir ;
  • La pompe à injection crée la pression nécessaire au transfert du carburant ;
  • Les injecteurs propagent des micro-gouttelettes de carburant pour le bien mélanger avec l'air.

Plus la pression de la pompe à injection est élevée, moins les diamètres des injecteurs consacrés à la pulvérisation sont étendus.

II. Quels sont les différents types des pompes à injection ?

On distingue 2 types de pompes à injection : les pompes à injection pour les moteurs Diesel et les pompes à injection pour les moteurs à essence.

1) Les pompes à injection essence

On distingue 3 types de pompes à injection essence : l'injection monopoint, multipoints et directe.

2) Les pompes à injection Diesel

On distingue également 3 types de pompes à injection Diesel :

- La pompe à injection rotative ou en ligne :

Elle a une pression qui varie entre 100 et 250 bars. La pompe à injection en ligne se compose de :

  • Un carter d'aluminium en alliage comprenant plusieurs perçages et permettant de raccorder le circuit d'alimentation à celui du retour ;
  • Des éléments de pompage animés par un arbre à cames. Leur nombre est égal au nombre de cylindres à alimenter ;
  • Des sorties de hautes pressions pour raccorder des tuyauteries ;
  • Un ensemble de régulation qui permet de contrôler et de gérer le débit en fonction de la vitesse et de la charge.

La pompe à injection rotative contient, par contre, un seul élément de pompage. Ce dernier permet de refouler le combustible dans la tête hydraulique.

Les pièces de cette pompe se trouvent dans un carter et se lubrifient par le combustible.

Remarque

Les éléments de pompage se composent de :

  • Un arbre à cames et des poussoirs à galets permettant de mettre en mouvement le piston ;
  • Un piston et une chemise qui assurent la pression du combustible ;
  • Un ressort comprimé qui permet de maintenir le piston en pression ;
  • Un système de réglage crémaillère-pignon qui permet de doser le combustible ;
  • Un clapet de décharge qui assure une pression maintenue dans le circuit.

- La pompe à injection haute pression à rampe commune :

Elle a une pression qui varie entre 1600 et 2000 bars. Un calculateur commande électriquement les injecteurs. Ce système vise à alimenter les injecteurs séquentiels des cylindres et à améliorer la combustion.

- La pompe d'injection haute pression à injecteurs pompes :

Elle a aussi une pression qui varie entre 1600 et 2000 bars. Un calculateur commande électriquement les injecteurs pompe.

Notez bien :

La plupart de véhicules construits à partir de 2000 disposent d'une pompe d'injection à haute pression pour une meilleure pulvérisation du moteur et pour moins de consommation de carburant. Les pompes à haute pression sont alors moins polluantes que les autres.

III. Quelles sont les pannes possibles d'une pompe à injection ?

1) Les pannes les plus courantes

  • Une fuite au niveau de la pompe ;
  • Le filtre à carburant est colmaté ;
  • Un vieillissement prématuré des organes ;
  • L'existence de l'eau dans le carburant ;
  • Un dérèglement au niveau de la pression de la pompe à injection (trop de pression ou chute de pression) ;
  • Le grippage de la pompe ;
  • Un problème au niveau des électrovannes de la pompe.

2) Les symptômes d'une panne de la pompe à injection

  • Une fumée à l'échappement ;
  • Une diminution du rendement du véhicule ;
  • Une perte de puissance ;
  • Des problèmes de démarrage ;
  • Le carburant dégage une odeur ;
  • Le moteur fonctionne toujours quand on veut arrêter le contact ;
  • Un moteur qui cale ;
  • L'accélération est marquée par des à-coups ;
  • Le témoin de gestion du moteur est allumé.

IV. Entretien, réparation et remplacement d'une pompe à injection

Afin d'entretenir, de réparer, de remplacer votre pompe à injection ou de diagnostiquer une panne auto, il faut se rendre chez un garagiste professionnel.

Aurel Automobile, spécialisé en la réparation électronique auto, réalise pour vous ces opérations.

Sachez, d'autre part, que le prix d'une pompe à injection varie entre 1 000 et 3 000 € en fonction de son type et de la marque de la voiture. En outre, le temps de changement diffère selon la panne diagnostiquée et le remplacement peut aussi concerner d'autres composants tels que les canalisations du carburant, le réservoir et les injecteurs.

Quelques autres services d'Aurel Automobile

Retour
Top