Aurel Automobile
Tél. : 09 86 53 60 93| Port. : 06 98 66 23 61 |12, Rue des Longues Raies |78440 Gargenville

Filtre à particules (FAP) : c’est quoi ?

04/01/2019

Le filtre à particules (FAP) est un dispositif de filtration de l’air d’échappement pour éliminer les particules cancérigènes. Son installation est devenue obligatoire sur les véhicules à moteur diesel à partir de 2011. Découvrons en détail la composition du FAP, son fonctionnement et ses problèmes courants !

Le filtre à particules : historique et composition

Le premier filtre à particules a été lancé en 2000 par PSA Peugeot Citroën. À partir de 2011, les véhicules diesel neufs doivent être équipés d’un FAP. C’est avec la réglementation Euro6 que les filtres à particules sont devenus obligatoires sur les véhicules à moteur à essence, surtout ceux dotés de systèmes d’injection directe.

Ce dispositif se décline sous une architecture diversifiée selon le modèle. Il est généralement construit d’un nid-d’abeilles extrudé. Les canaux de ce dernier sont bouchés en alternant entre l’entrée et la sortie. Cette architecture encourage le passage des gaz d’échappement via les parois poreuses et la filtration des particules fines.

Quel est le fonctionnement du filtre à particules ?

Le fonctionnement du filtre à particules se segmente en deux phases :

Premièrement : la filtration

Le filtre capte les particules nuisibles contenues dans les gaz d’échappement par filtration. Plus les particules s’accumulent sur la paroi du FAP, plus la couche de suie est épaisse. Cet épaississement améliore le rendement du filtre jusqu’à une capacité de rétention de 100 %.

Il faut prendre en considération que la couche de suie induit la perte de charge imposée dans le pot d’échappement. Cela cause une perte de puissance moteur et nuit à sa santé. Ceci s’applique sur tout type de moteur.

Deuxièmement : la régénération

Ce système de filtration implique, en effet, des méthodes de régénérations différentes selon le modèle.

Dans la plupart des cas, la régénération est réalisée par la combustion des suies. Cette opération est effectuée par l’augmentation de la température des gaz d’échappement.

À l’aide d’une catalyse, le filtre à particules diesel contrôle toutes les phases de l’injection. De cette manière, des quantités de carburant sont envoyées vers le catalyseur ou il brûle pour augmenter la température des gaz.

Les FAP fabriqués par le groupe PAS requièrent un additif catalyseur dans le carburant permettant d’abaisser la température de combustion des suies.

Dans tous les cas, la régénération du filtre à particules est difficile, voire impossible en fait, pour les véhicules qui circulent de courts trajets.

Quels sont les problèmes courants des FAP ?

Le problème majeur du filtre à particules est l’encrassement. Lorsque la couche de suie ne peut pas être éliminée par combustion, elle permet d’encrasser le FAP. Ceci peut causer des complications qui nuisent à la santé du moteur essence ou diesel même si ce problème est généralement remarqué chez la voiture diesel qui circule de courtes distances.

La solution à ce problème est le renouvellement du filtre à particules ou bien le défapage. Ce dernier consiste à supprimer le filtre pour rétablir le bon fonctionnement du moteur. Il faut cependant savoir que le contrôle anti-pollution lors du contrôle technique ne peut pas approuver un véhicule sans FAP. Dans les contrôles réguliers, vous risquez également une amende et une mise en fourrière.

Retour
Top