Aurel Automobile
Tél. : 09 86 53 60 93| Port. : 06 98 66 23 61 |12, Rue des Longues Raies |78440 Gargenville

Les astuces d’Aurel Automobile pour bien conduire un véhicule

11/10/2019

Les astuces d’Aurel Automobile pour bien conduire un véhicule

La manière avec laquelle il faut conduire un véhicule dépend de son type. Cependant, quelques règles sont communes à tous les types.

Dans ce qui va suivre, nous vous fournissons nos astuces pour bien conduire un véhicule, notamment, les véhicules dont la conduite est autorisée par le permis B.

Conduire un véhicule

1. Bien conduire un véhicule : la voiture manuelle

Il s’agit d’un véhicule à boîte de vitesse manuelle qui s’enclenche en appuyant sur la pédale d’embrayage et en manipulant le levier de vitesse.

Contrairement à la boîte de vitesses automatique, une intervention humaine est alors nécessaire. Cependant, il est plus facile de conduire une voiture automatique qu’une voiture manuelle.

Grâce à la pratique, vous pouvez vous habituer à l’embrayage et au levier ainsi qu’à bien maîtriser des actions comme démarrer le véhicule, l’arrêter, changer de vitesse, etc.

Rappelez-vous également de tout ce que vous avez appris à l’auto-école et variez vos formations à la conduite automobile. En effet, il sera utile d’apprendre les deux approches pour savoir comment vous débrouiller lors de la conduite d’une voiture manuelle.

2. Essayer de pratiquer souvent

Si vous ne disposez toujours pas d’une voiture après l’obtention du permis, essayez de trouver souvent des occasions pour prendre le volant. En effet, généralement les apprenants oublient rapidement l’essentiel des leçons de conduite apprises. Par conséquent, quand ils achètent leurs voitures, ils se trouvent obligés de procéder à un stage de remise à niveau.

3. Bien conduire un véhicule : votre sécurité, celle des passagers et des utilisateurs de la route

Pendant votre conduite automobile, vous devez prendre en considération les leçons apprises lors de votre formation à propos du risque routier. Vous devez faire preuve de responsabilité, car, en négligeant les règles, vous mettez en danger votre vie, la vie de passagers qui vous accompagnent et aussi des autres utilisateurs de la route.

Vous devez, par exemple, éviter l’utilisation des sources de distraction comme le téléphone avant d’appuyer sur la pédale et respecter les limitations de vitesse selon la situation.

D’autre part, certaines règles de conduite responsable ne sont pas citées dans le Code de la route comme bien maîtriser vos émotions et vos états de stress au volant ainsi que régler convenablement votre siège et vos rétroviseurs avant de prendre la route.

Et mentionnons enfin l’importance du contrôle technique pour assurer votre sécurité.

4. Bien conduire un véhicule : l’éco-conduite

Il s’agit d’un comportement de conduite dont l’objectif est de limiter l’émission de gaz toxiques en réduisant la consommation du carburant.

Plusieurs astuces pour une éco-conduite 

  • La vérification des pneus avant de démarrer la voiture. En effet, des pneus non pas bien gonflés consomment plus du carburant ;
  • Veiller au bon entretien du véhicule. Cela peut vous faire consommer 25% de carburant en moins :
  • Éviter les charges inutiles et utiliser les coffres de toit au lieu des galeries ;
  • Utiliser le frein moteur au lieu de la pédale de frein pour anticiper les ralentissements ;
  • Réduire la vitesse : 10 km/h en moins vous permettent de réduire votre consommation de carburant (5 litres) et l’émission de CO2 (12 kg sur 500 km) ;
  • Couper le moteur quand l’arrêt est prolongé ;
  • Réduire l’utilisation de la climatisation : 10% de moins de carburant sur la route et 25 % dans la ville, 15% de moins de CO2 sur 100 km.

Notez bien 

  • La vignette Crit’Air, appelée aussi « certificat qualité de l’air », est obligatoire pour pouvoir circuler dans des zones de circulation restreinte.
  • Si vous conduisez une voiture particulière ou une camionnette avec une émission de CO₂ qui ne dépasse pas les de 20 grammes/km, vous avez droit au bonus électronique. Cela est également valable pour les véhicules à 2 et 3 roues ou un quadricycle qui n’utilise pas une batterie au plomb. Par ailleurs, depuis janvier 2018, le bonus pour l’achat et la location d’une voiture particulière ou d’une camionnette neuve hybride rechargeable est annulé.
  • Afin de décourager l’achat des modèles polluants, le barème du malus (taxe sur l’émission excessive du CO2) a été augmenté.

5. Bon à savoir : conduire un véhicule avec le permis B

Le permis B est le permis de conduire le plus fréquent. Il renvoie généralement aux véhicules légers.

Liste de véhicules dont le permis B autorise la conduite 

Les véhicules avec un poids total autorisé en charge ne dépassant pas les 3,5 tonnes.

Les voitures permettant le transport de personnes ou le transport de marchandises.

Les véhicules qui n’offrent pas plus que 9 places et les véhicules assimilés.

La remorque dont le poids ne dépasse pas 750 kilogrammes ou avec un poids supérieur à 750 kilogrammes si ce dernier est inférieur au poids à vide du véhicule tracteur ou si la somme ne dépasse pas 3,5 tonnes. Cependant, la conduite des véhicules de type remorque nécessite un peu d’entraînement.

Les voitures classiques, le minibus avec 9 places au maximum et la camionnette de marchandises avec un poids total ne dépassant pas 3,5 tonnes.

Les motocyclettes légères avec une cylindrée de 125 cm3 au maximum et une puissance de 11 kW, 15 chevaux à 2 conditions : le titulaire du permis l’a obtenu il y a plus de 2 ans et dispose d’une attestation de formation pratique.

Le camping-car ayant un poids qui ne dépasse pas les 3,5 tonnes.

Les tricycles ou les quadricycles à moteur. Cependant, une formation de 7 heures est obligatoire.

Retour
Top