Aurel Automobile
Tél. : 09 86 53 60 93| Port. : 06 98 66 23 61 |12, Rue des Longues Raies |78440 Gargenville

Tout ce qui concerne le pot d'échappement

01/04/2019

Tout ce qui concerne le pot d'échappement

Tous les véhicules à moteur thermique sont dotés d’un pot d’échappement. Ce dernier assure la collecte des gaz d’échappement et leur évacuation. Il joue ainsi le rôle d’évacuateur des gaz produits par la combustion du carburant tout en réduisant le bruit du moteur. Les démarches écologiques qui visent à réduire la pollution ont introduit le filtre à particules (FAP) ainsi que le catalyseur dans le pot d’échappement.

Découvrez tout ce qui concerne cet organe !


pot d'échappement

Quel est le rôle du pot d’échappement ?

La première raison qui a poussé les ingénieurs à inventer le pot d’échappement est d’éviter que le moteur s’explose. En fait, les gaz d’échappement produits par la combustion sont susceptibles de perturber le fonctionnement du moteur et peuvent provoquer son explosion. Ainsi, pour que la conduite du véhicule soit sûre et confortable, le pot d’échappement s’occupe de l’évacuation des gaz vers l’extérieur. Une ligne d’échappement qui débouche en arrière du véhicule permet de remplir cette fonction. Le pot d’échappement permet également de réduire les polluants contenus dans les gaz d’échappement par le moyen du FAP et du catalyseur ainsi que de diminuer le bruit par le moyen de silencieux.

Cet organe indispensable au fonctionnement des moteurs à combustion permet également d’équilibrer la puissance du moteur ainsi que sa température.

De quoi est-il composé ?

Le catalyseur

Pot catalytique, catalyseur ou pot d’oxydation, est un élément qui constitue le pot d’échappement et qui assure le rôle de réduction des polluants dans les gaz d’échappement. Il est devenu obligatoire depuis 1993 pour les véhicules à moteur à essence et 1997 pour les véhicules à moteur diesel. En fait, ces deux types de véhicules sont dotés de catalyseurs différents : à 3 voies pour l’essence et à 2 voies pour le diesel.

 Le pot catalytique permet la réduction des émissions de CO, NO et des hydrocarbures imbrûlés considérés comme très toxiques. En effet, cet organe transforme une grande partie de ces éléments en gaz inoffensifs et H2O par l’intermédiaire de réactions chimiques.

Le filtre à particules

Situé juste après le catalyseur des véhicules à moteur diesel, le FAP assure la filtration des petites particules considérées comme cancérigènes. Ces dernières sont principalement composées de carbone résultant de la combustion du diesel. Le filtre à particules joue un rôle complémentaire de celui du catalyseur en filtrant les particules polluantes issues de ce dernier.

La sonde lambda

Présente dans la plupart des véhicules, la sonde lambda permet de doser le mélange air-carburant et d’éliminer les nocifs en mesurant la teneur en oxygène des gaz d’échappement. Elle est localisée entre le catalyseur et le collecteur d’échappement. La sonde lambda assure également certaines économies de carburant en optimisant le processus de la combustion et de l’injection.

Le silencieux

Les bruits des gaz d’échappement étant insupportables par l’oreille humaine, les ingénieurs ont placé des silencieux dans les pots d’échappement afin de réduire la nuisance sonore. Il amortit ainsi les ondes sonores qui résultent de la détente des gaz d’échappement. Le silencieux d’échappement se compose d’une enceinte localisée entre un tuyau d’entrée et un tuyau de sortie.

Le pot de détente

Les véhicules qui fonctionnent par un moteur à deux temps sont dotés d’un pot d’échappement particulier : le pot de détente. Cet organe permet de transférer les gaz frais vers la chambre de combustion pour de meilleures performances.

Retour
Top