Aurel Automobile
Tél. : 09 86 53 60 93| Port. : 06 98 66 23 61 |12, Rue des Longues Raies |78440 Gargenville

Vanne EGR : toutes les informations utiles

01/04/2019

Vanne EGR : toutes les informations utiles

La réglementation européenne contre la pollution a imposé l’utilisation de la vanne EGR sur tous les véhicules à moteur diesel. Elle assure la réduction des émissions des NOx et des particules cancérigènes par les gaz d’échappement en renvoyant ces dernier pour se brûler une deuxième fois. Cependant, avec l’usure et l’encrassement, elle est l’une des principales causes de panne de ces véhicules. Découvrons tout ce qui concerne la valve EGR, ses problèmes et sa suppression !

vanne egr

Vanne EGR : c’est quoi ?

EGR signifie tout simplement l’abréviation d’Exhaust Gaz Recirculation, ce qui nous informe sur le rôle de la vanne EGR encore appelée valve EGR ou soupape EGR. Elle permet de filtrer les gaz d’échappement et d’en réutiliser 5% à 35%. Elle entre en fonctionnement lorsque le moteur est en faible charge et à un régime moteur de 2500 tours/minute pour réduire l’émission de NOx. En fait, cette optimisation des performances écologiques se fait en réduisant la température maximale de combustion en réutilisant les gaz d’échappement. La vanne EGR est commandée par le calculateur moteur (ECU).

Comment fonctionne-t-elle ?

S’il tourne à bas régime, le moteur diesel dégage des gaz d’échappement non brûlés. Ces derniers contiennent un excès d’oxyde d’azote ainsi que des particules fines fortement polluantes. Pour pallier ce problème, les constructeurs automobiles ont ajouté une pièce à clapet qui permet de retransférer une portion du gaz d’échappement pour être brûlée une deuxième fois.

Même s’il est efficace, le principe de fonctionnement de la vanne EGR favorise l’encrassement du système d’injection. La vanne aussi peut être encrassée et obstruée totalement par la suie. Cette situation favorise l’émission des gaz polluants et des particules cancérigènes.

Pour éviter ces problèmes, la soupape EGR doit être entretenue en adoptant une conduite convenable ou en optant pour sa suppression.

Les problèmes de la vanne EGR

La vanne EGR peut présenter de nombreux signes de dysfonctionnements ou causer d’autres problèmes :

    Réduction de la puissance moteur
    Allumage du voyant moteur
    Valve EGR encrassée ou bouchée
    Le véhicule émet une fumée noire
    Contrôle technique défavorable.

La soupape EGR essence : c’est quoi ?

Certains véhicules à moteur à essence sont également dotés de vanne EGR qui soutient le catalyseur dans la réduction des émissions de NOx. Elle permet aussi d’optimiser les performances du moteur pour une température de combustion moins élevée.

La suppression de la valve EGR

Etant interdite par la loi, la suppression de la vanne EGR est déconseillée car un véhicule qui a subi cette intervention risque de ne pas réussir le contrôle technique.

Le nettoyage d’une soupape EGR encrassée

Une valve EGR encrassée peut poser des problèmes à l’automobiliste, c’est pour cette raison que nous vous fournissons ce conseil précieux :

Pour nettoyer convenablement votre vanne EGR encrassée, nous vous conseillons de rouler à haut régime, en autoroute par exemple, durant une dizaine de minutes. En roulant de cette manière, les particules sont brûlées par la chaleur des gaz d’échappement qui montent en température.

Retour
Top