Aurel Automobile
Tél. : 09 86 53 60 93| Port. : 06 98 66 23 61 |12, Rue des Longues Raies |78440 Gargenville

Comment effectuer l'homologation d'un véhicule ?

08/10/2021

Comment effectuer l'homologation d'un véhicule ?

La procédure d’homologation de véhicule, appelée « réception communautaire » et également réception CE, vise à constater/confirmer qu’un type de véhicule, d’équipement ou de système satisfait aux prescriptions techniques qui sont exigées et nécessaires pour sa mise en circulation. Ainsi, tout véhicule assuré doit faire l’objet d’une homologation avant qu’il soit en circulation.

Aurel Automobile, garage spécialisé en la reprogrammation du calculateur moteur et en la conversion au bio-éthanol (pas de boîtier Flexfuel), vous dit plus sur cette procédure !

1. L’homologation d’un véhicule -Définition

La réception communautaire d’un véhicule est nécessaire pour obtenir le certificat d’immatriculation. Vous le savez évidemment, rouler sans certification ou sans plaque d’immatriculation est passible d’une amende. Cette dernière appartient à la quatrième classe (135 €).

Toutes les automobiles et tous les véhicules remorqués doivent alors faire l’objet d’une réception avant toute chose.

La procédure de réception communautaire confirme la conformité du véhicule. C’est-à-dire, qu’il répond aux réglementations qui concernent les exigences techniques applicables. L’objectif est d’assurer la sécurité ainsi que les émissions de véhicules en France.

Généralement, ce sont les constructeurs qui doivent faire homologuer leurs véhicules lorsqu’ils sont fabriqués en série. Par ailleurs, toute modification notable qui remet en cause la réception amène le constructeur ou l’utilisateur à procéder à une nouvelle réception.

Remarque :

L’homologation vise une catégorie déterminée de véhicules et non pas tous les véhicules. En effet, elle concerne :

  • Les véhicules neufs (les voitures neuves),
  • Véhicules transformés,
  • Les véhicules importés,
  • Des voitures ayant une conception nouvelle
  • Et les véhicules qui sont démunis de certificat d’immatriculation.

2. Homologation - Les intérêts

En fait, faire homologuer son véhicule, c’est la garantie qu’il ne présente pas de risques pour le propriétaire et les tiers. En fait, si la voiture ne répond pas aux règlements techniques imposés par l’administration, on risque de ne plus pouvoir circuler avec. Par conséquent, votre voiture ne pourra plus se faire immatriculer. Alors, la réception communautaire se trouve être une démarche incontournable.

Par ailleurs, l’homologation présente aussi un impact au niveau des assurances. En fait, pour pouvoir assurer un véhicule, il faut montrer son certificat d’homologation avant sa mise en circulation. À titre d’exemple, pour une voiture transformée, il faut déposer une demande d’homologation afin de notifier que l’automobile modifiée répond toujours aux règles. D’autre part, il faut tenir l’assureur au courant des modifications apportées. Ainsi, l’assureur pourra proposer les bonnes garanties et une bonne évaluation des risques.

3. Comment faire homologuer un véhicule ?

Ce sont les directions régionales de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) qui délivrent les réceptions communautaires. Pour cela, on doit remplir un formulaire avec des pièces à joindre :

  • Une demande d’homologation ;
  • L’ancien certificat d’immatriculation (soit, l’ancienne carte grise). Si ce document n’est pas disponible, on peut être remplacé par la notice du constructeur ;
  • Les preuves d’installation des différents équipements obligatoires ;
  • Une attestation du dernier contrôle technique, soit une attestation en cours de validité.

Quand l’homologation est validée, le conducteur doit se rendre en préfecture pour immatriculer un véhicule. Pour cela, il ne doit pas dépasser un délai d’un mois au maximum. Par ailleurs, les documents qu’il doit communiquer sont les mêmes que pour l’homologation. Toutefois, il devra remplacer la demande d’homologation par la demande d’immatriculation. Ensuite, la préfecture va lui donner un certificat temporaire. Ce dernier est valable pour un mois, en attendant d’effectuer l’immatriculation.

Retour
Top
Réglage des paramètres de cookies

Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur. Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers.

Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.

  • Régler les paramètres
  • Accepter tous les cookies et continuer vers le site