Aurel Automobile
Tél. : 09 86 53 60 93| Port. : 06 98 66 23 61 |12, Rue des Longues Raies |78440 Gargenville

L’essentiel à retenir sur les carburants traditionnels

30/05/2022

L’essentiel à retenir sur les carburants traditionnels

Le carburant désigne un chimique oxydé lors d’un processus de combustion. Cette réaction chimique qu’est l’oxydation permet de produire de l’énergie thermique. Les carburants traditionnels pour les moteurs à combustion interne à allumage commandé se caractérisent par une haute volatilité. On peut citer, par exemple, l’essence. 

Par extension, ces carburants sont appelés aussi des combustibles nucléaires. En effet, une réaction nucléaire permet de produire de l'énergie. 

A propos des combustibles traditionnels 

Un combustible classique est généralement stocké à haute concentration d'énergie chimique. Par ailleurs, dans des conditions normales dans l'environnement, le combustible classique a tendance à rester totalement sans ou presque sans changement. En outre, dans des conditions précises de température élevée et aussi en la présence d’une substance oxydante, une réaction exothermique est susceptible de se produire. En d'autres termes, il s’agit d’une production relativement importante de la chaleur. Cela peut évidemment être exploité.  

En tant que sous-produit de la combustion, on obtient des substances qui se dispersent dans l’environnement et qui ont le niveau d'énergie le plus bas. La combustion représente alors une réaction d'oxydation lors de laquelle le combustible réagit avec un oxydant. 

Distinction entre les carburants 

Concernant l’état physique dans lequel se produisent les carburants, ils sont classés en liquides, gazeux et solides. Toutefois, on distingue également entre « naturel » et « dérivé », en fonction des conditions dans lesquelles ils sont utilisés :  

  • Carburant naturel : par exemple, le gaz méthane 
  • Des carburants dérivés : par exemple, GPL, essence...  

Ils sont distribués sous forme de produits de procédés spéciaux industriels ou de transformation des combustibles naturels. C'est : 

  • Solides naturels (bois, charbon...) et solides artificiels (le coke et le charbon) ; 
  • Liquides naturels (le pétrole et le bitume) et liquides artificiels (l'essence, l’alcool et d'autres distillats pétroliers...) ; 
  • Gaz naturel (méthane) et gaz artificiel (gaz d'éclairage, gaz de l'hydrogène (gaz à l'eau), gaz de haut fourneau, un groupe acétyle...).
     

Les solides et les liquides, se trouvant dans un état différent de l'agrégation au moyen du réactif gazeux, sont en mesure de développer des combustions hétérogènes. Cela requiert un contact étroit entre les parties chimiquement actives dans ces cas : 

  • A la place des gaz et des vapeurs de liquides,  
  • Dans le cas des systèmes homogènes. 

Toutefois, pour avoir lieu, le processus a besoin d’un mélange de réactifs. 

Carburants traditionnels - Le carburant est qualifié de calorifique 

Chaque combustible a une caractéristique fondamentale : c'est son côté calorifique. Cela renvoie à la quantité de chaleur qui est produite, quand il brûle complètement, par un kilogramme de carburant. On peut citer, par exemple, le papier. 

Pour les carburants traditionnels, on cite essentiellement les carbones (C) et le 'hydrogène (H). En effet, ces derniers peuvent particulièrement développer la chaleur en quantités importantes avec un niveau de pollution de l'environnement variable. En fait, en faisant réagir de l’hydrogène avec de l'oxygène dans l'air, il sera transformé en eau (H2O). Le carbone se transformera, par ailleurs, en dioxyde de carbone (CO2). Certes cela est polluant, mais ne se trouve pas toxique. 

Par ailleurs, le soufre (S) représente un autre élément de la combustion. Il se trouve dans les combustibles fossiles classiques en petite quantité. Il participe, bien sûr, à sa faible part de la valeur calorifique. Cependant, il produit aussi du dioxyde de soufre (SO2). Ce gaz, même en petites concentrations, irrite la respiration et se trouve polluant pour l'environnement. 

 

Vous souhaitez convertir votre véhicule à l’E85 ? N’hésitez pas à nous contacter pour une reprogrammation du calculateur moteur.

Retour
Top
Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur.

Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés. Les cookies sont également utilisés pour la personnalisation des publicités. Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers. Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.
Tout refuser
Personnaliser
Tout autoriser
Paramètres cookies