Aurel Automobile
Tél. : 09 86 53 60 93| Port. : 06 98 66 23 61 |12, Rue des Longues Raies |78440 Gargenville

Le liquide de refroidissement automobile

15/03/2021

Le liquide de refroidissement automobile

Le liquide de refroidissement permet de transférer, depuis le moteur vers le radiateur, une grande quantité de chaleur.

Le liquide de refroidissement est un liquide caloporteur (porteur de calories).

Découvrons ensemble le rôle de ce liquide, ses propriétés et comment le contrôler !

Liquide de refroidissement

 

1. Quel est le rôle du liquide de refroidissement ?

Le liquide de refroidissement, appelé aussi liquide antigel, ne peut pas bouillir à une température inférieure à 100°C. Aussi, pour geler, il a besoin d’une très basse température. Ainsi, son premier rôle est de maintenir la température du moteur constante (à 100°C environs) et d’éviter les surchauffes tout en évitant que l’eau ne gèle.

Par ailleurs, ce liquide caloporteur transporte vers le radiateur les calories qui sont produites en excès par le moteur et que celui-ci n’arrive pas à évacuer de façon autonome.

En ajout, ce liquide permet de limiter les risques d’oxydation des éléments en métal, n’altère pas les durites et joints en caoutchouc et, aussi, il permet de réduire les dépôts de calcaire dans le circuit. Il est ainsi le garant de la propreté du circuit de refroidissement.

 

2. Les différents types de liquide de refroidissement

Les liquides de refroidissement sont disponibles en plusieurs couleurs : bleu, vert, rouge, rose et jaune. Chacun possède des propriétés différentes. Les couleurs permettent de les différencier.

Le liquide que vous devez utiliser dépend de la marque et du modèle de votre voiture. Cette info doit figurer sur le carnet d’entretien de votre automobile.

On trouve, par ailleurs, 2 types de liquides :

  • Liquide de type C, d’origine minérale : on les trouve en couleur bleue et verte ;
  • Type D/G : sa durée de vie est plus longue et ses qualités de protection sont plus élevées que le type C. On le trouve en couleur jaune et rose/rouge.

On déconseille de mélanger des liquides de refroidissement de types différents ou de couleurs différentes. Cela peut engendrer un précipité causant une sorte de bouchons dans le circuit de refroidissement et également de sérieuses conséquences mécaniques. Les liquides de refroidissement universels sont plus respectueux de l’environnement et sont aujourd’hui les plus utilisés et aussi les moins coûteux.

3. Le voyant du liquide de refroidissement

On trouve, sur le tableau de bord, 2 voyants qui peuvent concerner le liquide de refroidissement. Le premier représente un radiateur, son bouchon et des vagues en dessous. Il s’agit d’un capteur de niveau du liquide de refroidissement. D’autre part, il indique que le niveau est très bas et, alors, qu’il faut remettre du liquide dans le réservoir.

Le deuxième voyant signale une température anormale du liquide. Il s’agit d’un pictogramme qui représente un thermomètre de couleur rouge et de deux vagues en dessous. Bien sûr, c’est le voyant le plus alarmant car il témoigne d’un problème qui peut être la cause d’un défaut moteur. Ce voyant peut également s'allumer en cas de problème au niveau du joint de culasse.

 

4. Changer le liquide de refroidissement

Le liquide de refroidissement est à changer tous les 50 000 km ou tous les 3 ans environ. Par ailleurs, il faut procéder à la purge du radiateur avant de le changer.

Les étapes du changement du liquide de refroidissement        :

  • Ouvrir le bouchon du radiateur quand le moteur est à froid ;
  • Dévisser le bouchon de vidange sous le radiateur ;
  • Poser un récipient sous la valve de purge et laisser le liquide y couler ;
  • Remplir le radiateur d’eau, fermer le bouchon et, ensuite, redémarrer le moteur ;
  • Une fois l’eau est dispersée, arrêter le moteur et recommencer les étapes précédentes ;
  • Remplir le radiateur avec le nouveau liquide de refroidissement ;
  • Remplacer le bouchon du radiateur.

Remarque :

Il faut vérifier le niveau du liquide quelques jours après. En effet, le circuit de refroidissement prend du temps à se remplir et son niveau peut baisser.

Sachez également que le liquide de refroidissement se recycle. Il ne faut pas alors le disperser dans les égouts.

 

5. Comment contrôler le niveau du liquide de refroidissement ?

Afin de garantir le maintien de votre moteur en bon état, vous devez effectuer un contrôle régulier, notamment, le contrôle du niveau du liquide de refroidissement, de ses qualités antigel et de ses agents anticorrosifs qui s’altèrent avec le temps. Cela doit être fait généralement une fois par trimestre.

Lors de la vérification, vous devez faire preuve de prudence car le liquide attaque la peau et les muqueuses. Par ailleurs, assurez-vous que le moteur est froid lors de cette opération. Concernant le niveau du liquide, il ne doit pas descendre sous le niveau requis.

 

6. Que faire en cas de perte du liquide ?

En cas de baisse du niveau du liquide, il faut vérifier si aucun collier n’est défectueux et si une durite n’est pas fendue. Il faut aussi vérifier l’étanchéité du circuit du liquide et ses éléments : la pompe à eau, le GMV, le radiateur, le thermostat, le bocal d’expansion…

La cause d’une perte du liquide peut être :

  • L’endommagement du radiateur : son positionnement à l’avant le rend vulnérable en cas de projection ou de collision ;
  • Des durites desserrées ;
  • Une fuite au niveau de la pompe à eau ;
  • Etc.

 

7. La purge du liquide 

Une purge du système doit être effectuée régulièrement et après chaque ouverture du circuit de refroidissement.

Cette vidange permet l’évacuation de l’air infiltré dans le circuit. En effet, l’air peut se dilater et évacuer le liquide. Quand il est moins refroidi, le moteur surchauffe et peut engendrer une rupture du joint de culasse.

Vous pouvez faire la purge par vous-même à condition d’avoir une certaine connaissance des circuits du moteur.

Retour
Top
Réglage des paramètres de cookies

Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur. Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers.

Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.

  • Régler les paramètres
  • Accepter tous les cookies et continuer vers le site