Aurel Automobile
Tél. : 09 86 53 60 93| Port. : 06 98 66 23 61 |12, Rue des Longues Raies |78440 Gargenville

Boîtier moteur : ce qu’il faut savoir sur le calculateur moteur !

18/07/2022

Boîtier moteur : ce qu’il faut savoir sur le calculateur moteur !

Le boîtier moteur ou le calculateur moteur représente une pièce d'automobile dont le principal rôle est de gérer les différentes fonctions du moteur d'une voiture. En d’autres termes, il s’agit du cerveau qui traite les données qui lui arrivent afin de pouvoir commander le fonctionnement électrique du moteur automobile. 

Boîtier moteur - Les caractéristiques du calculateur moteur 

Le calculateur moteur (CM), appelé également unité de commande moteur » (UCM) ou « boîtier de servitude moteur » (BSM) en fonction des constructeurs, renvoie à un boîtier métallique qui contient des éléments électroniques (résistances diodes, processeurs, semi-conducteurs, eeprom, transistors, etc.). 

Ce boîtier communique avec les éléments extérieurs grâce à des liaisons électriques et possède un ou de multiples connecteurs qui se composent de 110 à 120 voies environ. 

Boîtier moteur - Le rôle du calculateur moteur  

Le boîtier moteur peut être divisé, principalement, en 3 étages : l’accueil des signaux d'entrée, le traitement des informations ainsi que la sortie des signaux. 

  1. Étage de réception des signaux d'entrée

Il y a deux types de signaux d'entrée : les signaux d’entrée analogiques et les signaux d’entrée numériques. 

  • Les signaux analogiques : ils sont générés par les capteurs inductifs (par exemple, capteur de roue ancienne génération, capteur de régime moteur, etc.), les capteurs électrochimiques (sonde à oxygène), les capteurs de pression, ou les capteurs de température. Ce sont également les données de tension (masse, alimentation positive, etc.). Pour être exploités, ils offriront un convertisseur numérique/analogique à l'entrée du boîtier. 
  • Les signaux numériques : de forme carrée, ils présentent un codage binaire (position 0 ou 1). Cela permet au boîtier de les exploiter directement. Il s'agit des capteurs piézoélectriques (capteurs de roue nouvelle génération, capteur cliquetis...) ou des capteurs à effet hall (capteur vitesse, capteur arbre à cames, etc.).

2. Le traitement des données

Les différentes données peuvent être hébergées grâce à plusieurs microprocesseurs et leurs fonctions : 

  • La puissance de calcul sert à exploiter des données afin d’élaborer des signaux de sortie. 
  • Le stockage de la mémoire (flash eeprom et eeprom) comprend la cartographie moteur et, si besoin, sa reprogrammation. 
  • La communication des données en externe et en interne permet l'échange d’informations avec le boitier de servitude intérieur. De plus, elle permet le décodage et le codage nécessaires à l'utilisation des lignes multiplexées (bus des multiples informations émises en série sur un seul support filaire). 

3. Étape de sortie

Le boîtier de servitude transmet des signaux de commande aux différents actionneurs : 

  • Les injecteurs afin d’établir le dosage de l'air/carburant (temps Injection)  
  • La commande de pression turbo afin de réguler l'admission d'air  
  • Les fonctions antipollution (régénération du filtre à particules (FAP), vanne EGR) 

Boîtier moteur – L'entretien du calculateur moteur  

1. Causes de pannes

Le calculateur moteur est généralement fiable. Toutefois, les éléments périphériques comme les actionneurs du boîtier de servitude moteur et les capteurs peuvent être les causes de pannes du moteur. Par ailleurs, il est rare de devoir changer des éléments et des pièces auto sur le boîtier. 

Pour diagnostiquer une panne sur le calculateur, il faut vérifier tous les éléments périphériques et ses alimentations extérieures ainsi que les liaisons multiplexées. En outre, si on découvre des anomalies, on peut remettre en cause le boîtier de servitude.

2. Intervention avec l'outil de diagnostic

Un outil de diagnostic est utile pour résoudre les pannes potentielles. Cet outil permet d’établir la communication avec le boîtier de servitude pour des opérations comme : 

  • Le relevé des défauts annulés  
  • La remise en conformité et la suppression des défauts  
  • L’analyse des composants (pressions, états, température, vitesse, etc.) et des paramètres  
  • La mise en fonction d’actionneurs et la vérification des fonctionnements (injecteurs, relais, électrovannes, etc.)
  • Les potentielles réinitialisations, les remises à zéro (RAZ) et les mises à jour (MAJ)  

 

Si vous souhaitez réaliser une reprogrammation FlexFuel, n’hésitez pas à contacter les experts d’Aurel Automobile. 

Retour
Top
Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur.

Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés. Les cookies sont également utilisés pour la personnalisation des publicités. Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers. Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.
Tout refuser
Personnaliser
Tout autoriser
Paramètres cookies