Aurel Automobile
Tél. : 09 86 53 60 93| Port. : 06 98 66 23 61 |12, Rue des Longues Raies |78440 Gargenville

Quel est le rôle du vilebrequin voiture ?

25/12/2020

Quel est le rôle du vilebrequin voiture ?

Le vilebrequin est un élément cylindrique permettant d’assurer le bon fonctionnement du cycle du bloc moteur automobile.

1. Vilebrequin voiture : définition

Le vilebrequin auto reprend les bases su système bielle-manivelle. Il représente une pièce primordiale au fonctionnement du moteur de la voiture. Il s’agit d’une pièce métallique qui se compose d’une multitude de tourillons. En d’autres termes, il s’agit d’une pièce qui a la forme d’un cylindre servant d’axe et permettant le mouvement de rotation.

Vilebrequin

Entre les tourillons, on trouve des manetons, ainsi que d’autres cylindres sur lesquels s’articule la tête de bielle. Cette dernière permet de relier le piston au vilebrequin.

Entre ces tourillons se trouvent des manetons, d’autres cylindres du vilebrequin, sur lesquels s’articule la tête de bielle qui relie le vilebrequin au piston. Indépendamment du type de moteur, il ne comportera qu’un unique vilebrequin.

Cette pièce sert à transformer le mouvement linéaire en un mouvement circulaire (mouvement rotatif) pour provoquer la rotation. Il s’agit d’une pièce qui entraîne le mouvement de certaines pièces telles que l’embrayage, la courroie de distribution (chaîne de distribution), le volant moteur et la poulie Damper engendrant la courroie accessoire (grâce à elle votre alternateur peut charger la batterie).

Informations utiles :

- Le vilebrequin est accompagné d’un joint SPI garantissant son étanchéité.

-La bielle renvoie à une tige où se trouvent deux articulations aux extrémités permettant de transmettre une force et un mouvement aux pistons. Les bielles sont fixées sur le vilebrequin avec des manetons. Ce maneton peut être équipé d’un contrepoids pour éviter les vibrations occasionnées par les pistons.

- Les tourillons représentent des arbres tournants maintenus au travers de paliers. Le rôle du tourillon est de guider le vilebrequin lors de sa rotation.

2. Matériaux et fabrication

Selon la voiture que vous possédez, les composantes de votre vilebrequin diffèrent. Par exemple, si vous avez une voiture particulière de série, votre pièce sera faite d’acier forgé (monobloc) ou de fonte.

Si la voiture possède un moteur turbo, le vilebrequin sera obligatoirement composé d’un acier forgé et, rarement, d’alliage. Il peut être, néanmoins, enrichi par des matériaux comme le nickel-chrome pour avoir des pièces moins lourdes dans le moteur et pour de meilleures performances. Cependant, ces pièces peuvent facilement casser vu leur légèreté et fragilité.

Par ailleurs, il faut effectuer régulièrement des équilibrages dynamiques et statiques pour garantir de bonnes performances du vilebrequin.

3. Comment savoir si le vilebrequin est abîmé ?

Suite à un manque de lubrification ou à une usure de la pièce, le vilebrequin peut se désynchroniser ou s’abîmer. Cela causera des chocs entre les pistons et les soupapes et pourra endommager remarquablement le moteur de la voiture.

Par ailleurs, l’usure ne peut pas être contrôlée visuellement. C’est pour cette raison que les vilebrequins sont équipés d’un capteur (PMH) qui est relié au calculateur du moteur.

Ce capteur permet d’envoyer au calculateur les infos sur le régime moteur, c’est-à-dire, le nombre de rotations effectuées par le moteur automobile par minute, ainsi que la vitesse de rotation du vilebrequin.

De plus, le voyant moteur s’allumera sur votre tableau de bord si le vilebrequin est endommagé. Dans ce cas, il faut se rendre très bientôt chez une garagiste.

4. Qu’est- ce que la poulie de vilebrequin ?

La poulie de vilebrequin, appelée aussi poulie damper, permet d’entraîner, grâce à son mouvement de rotation (actionné par le moteur de l’arbre à cames), la courroie accessoire.

La poulie se compose d’un moyeu de fonte ou d’acier et d’un joint en caoutchouc qui se trouve entre les pièces accessoires et le vilebrequin. Elle permet d’amortir le mouvement entre eux en lissant le mouvement pour protéger le moteur.

En cas d’usure ou d’endommagement de la poulie, vous pouvez ressentir des vibrations et/ou entendre un sifflement.

En ajout, cette pièce peut se bloquer et engendrer une casse du moteur. Ainsi, en cas de défaillance, vous devez la remplacer.

Remplacement et démontage

Pour remplacer la poulie, il faut, bien sûr, commencer par le démontage. Pour cela, débranchez la batterie et surélevez la voiture. Ensuite, démontez la roue avant droite et le pare-boue. Après, il faut démonter la courroie d’accessoire et enfin la poulie en enlevant les vis.

5. Les coussinets

Ces éléments se trouvent dans le volet d'admission entre le vilebrequin et les bielles (ou le palier) et permettent la réduction des frictions entre eux.

D’autre part, il est à noter que les coussinets permettent aussi la lubrification du vilebrequin. Ce dernier baigne en partie dans de l’huile moteur. Ainsi, les coussinets seront lubrifiés et pourront assurer son bon fonctionnement. Toutefois, il faut s’assurer que le volume de l’huile présente n’est pas très peu ou trop important.

Retour
Top
Réglage des paramètres de cookies

Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur. Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers.

Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.

  • Régler les paramètres
  • Accepter tous les cookies et continuer vers le site