Aurel Automobile
Tél. : 09 86 53 60 93| Port. : 06 98 66 23 61 |12, Rue des Longues Raies |78440 Gargenville

Ce que vous devez savoir sur la soupape du moteur voiture !

11/02/2021

Ce que vous devez savoir sur la soupape du moteur voiture !

La soupape est une pièce primordiale au fonctionnement du moteur voiture. Mais avez-vous une idée sur comment elle fonctionne, ses types, ses éventuelles pannes et son entretien ?

Dans ce qui va suivre, nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir sur cet organe !

Soupape

1. Qu’est-ce qu’une soupape du moteur ?

La soupape voiture représente un élément mécanique. Elle se compose généralement d’une tige, une tête, un collet et une queue.

Le principal rôle de cet organe est de permettre de distribuer l’admission des gaz dans la chambre de combustion. Par ailleurs, le mélange air/essence permet la production du gaz quand l’allumage est commandé.

Dans le cas d’un moteur diesel, c’est uniquement l’air qui se trouve à l’origine du gaz.

En ajout, cet élément mécanique sert à conduire l’évacuation des gaz brûlés vers la ligne d’échappement.

Autrement dit, le rôle des soupapes est d’assurer l’étanchéité de la chambre de combustion quand le mélange air/carburant explose.

À noter !

Il faut utiliser de l’huile moteur pour lubrifier les soupapes et permettre leur bon fonctionnement.

 

2. Principe de fonctionnement

Chaque moteur comprend au moins 2 soupapes par cylindre : la première est une pièce  d’admission qui est consacrée à l’admission de l’air dans la chambre de combustion et la deuxième est un organe d’échappement qui permet l’évacuation des gaz brûlés.

Par ailleurs, c’est l’arbre à cames qui permet d’animer les soupapes. Quant aux clapets, ils permettent d’ouvrir les cylindres qui se ferment à travers un ressort. À l’ouverture, un poussoir hydraulique se déplace sur le lobe de l’arbre à cames et permet de les animer. Dès lors, l’arbre réalise, avec le vilebrequin, des mouvements de rotation. Ces deux éléments sont entraînés par le mouvement du piston, ce qui favorise la synchronisation des actions du piston avec les actions de la soupape.

À noter !

  • On distingue 2 positions pour la soupape : une position ouverte et une position fermée.
  • Les meilleurs moteurs contiennent au moins 4 cylindres. Pour les moteurs de voitures de sport, ils peuvent aller jusqu’à 16 cylindres.
  • Des vis spécifiques permettent de régler le mécanisme de l’arbre à cames et de la soupape. Il faut compter une vis de réglage par cylindre.

3. Les éventuels problèmes que la soupape peut rencontrer

Les problèmes les plus fréquents sont :

3.1. Des problèmes au niveau des poussoirs et des ressorts de l’arbre à cames 

Afin de résoudre ce problème, il suffit généralement de réaliser le réglage en utilisant des pastilles de poussoir ou des vis du culbuteur.

3.2. Le ressort est défectueux 

C’est-à-dire, ce dernier n’est plus capable de réaliser une poussée sur la soupape et empêche, ainsi, la compression dans le cylindre.

3.3. La soupape est tordue

Une pièce tordue ne pourra plus fonctionner correctement vu qu’elle ne pourra pas revenir à sa place initiale. Ainsi, elle aura plutôt tendance à percuter le piston quand ce dernier est en pleine action.

3.4. Un problème d’entretien

Une soupape mal entretenue peut présenter des craquelures  ou des fissures.

3.5. Une panne au niveau de la distribution

Un problème de distribution peut aussi avoir lieu si la température est élevée ou en cas de manque de lubrification.

Ces problèmes peuvent entraîner une surconsommation de carburant et/ou de l’huile moteur.

 

4. Les symptômes qui peuvent signaler un problème au niveau de la soupape

Les symptômes de panne les plus fréquents et qui doivent vous alerter sont :

  • Des claquements au niveau des soupapes ;
  • La perte de puissance de votre moteur voiture ;
  • Une surconsommation anormale de carburant.

Généralement, ces symptômes indiquent 2 types de problèmes :

4.1. La soupape est courbée

C’est souvent le cas lorsque cet organe mécanique entre en contact avec la partie haute du piston. Cela indique, par ailleurs, que le moteur n’est plus bien synchronisé et qu’il y a aussi un problème au niveau de la courroie de distribution. Évidemment, il faut faire rapidement appel à un professionnel pour un diagnostic des soupapes sinon vous risquez d’avoir une culasse ou des pistons abîmés.

4.2. La soupape est brûlée

Ce problème concerne surtout les soupapes d’échappement. Cela est dû souvent aux gaz de combustion qui s’échappent entre la soupape et son siège. En ajout, ce problème peut engendrer une surconsommation de carburant, une diminution des performances, des ratés à l’allumage, etc.

5. Le jeu aux soupapes

C’est une mesure qui permet de définir l’écartement entre la queue de la soupape et l’arbre à cames lorsque la soupape est en position fermée.

  • Le jeu est trop important et la commande d’ouverture des soupapes est bruyante : dans ce cas, cela va réduire les performances du moteur vu que le temps d’ouverture des soupapes est aussi réduit.
  • Si le jeu est insuffisant : cela est susceptible d’engendrer un ralenti instable, ainsi que des démarrages un peu difficiles vu que l’étanchéité des soupapes est altérée.

Qu’il s’agisse d’un jeu grand ou insuffisant, votre moteur perdra de ses performances et consommera plus de carburant. Il faut, donc, ajuster le jeu des soupapes qui est une opération qu’on peut faire aussi régulièrement, même si on ne remarque pas ces symptômes.

6. Entretien et réparation

Afin d’éviter de remplacer certains éléments de distribution, nous recommandons de vérifier régulièrement les soupapes. Si elles ne sont pas défectueuses, il faudra juste les nettoyer. Il faut faire la même chose avec les ressorts, les rotateurs et les cylindres.

En cas de besoin, il faudra réaliser le réglage qui s’impose avec les vis.

Bien sûr, en cas d’usure de la soupape ou d’un organe connexe, il ne faut pas hésiter à les remplacer.

Retour
Top
Réglage des paramètres de cookies

Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur. Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers.

Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.

  • Régler les paramètres
  • Accepter tous les cookies et continuer vers le site