Aurel Automobile
Tél. : 09 86 53 60 93| Port. : 06 98 66 23 61 |12, Rue des Longues Raies |78440 Gargenville

Voitures hybrides et voitures hybrides rechargeables 2021

08/11/2021

Voitures hybrides et voitures hybrides rechargeables 2021

Les voitures hybrides utilisent 2 types de motorisation : thermique et électrique. Elles sont équipées d’un moteur thermique (souvent un moteur à essence), d’un ou de plusieurs moteur(s) électrique(s) et d’une batterie de traction.

Par ailleurs, leur principal objectif est d’optimiser les sources d’énergie disponibles (électrique et thermique), et ce, afin de limiter les émissions de CO2 ainsi que sa consommation énergétique. Donc, cela permettra de réduire aussi les frais de l’achat de carburant.

 

I. Comment fonctionnent les voitures hybrides ?

Le fonctionnement de ces véhicules repose sur le principe d’alternance intelligente entre 3 types de traction.

I.1. 3 types de traction

En effet, au cours d’un trajet, la voiture va utiliser successivement l’énergie électrique (provenant du moteur électrique), l’énergie hybride (provenant simultanément des deux types de moteurs) et l’énergie thermique (provenant uniquement du moteur essence).

Autrement dit, une voiture hybride utilise ces 3 types de traction :

  • Une traction électrique : uniquement le moteur électrique engendre le mouvement des roues pour assurer le déplacement de la voiture.
  • La traction hybride : le moteur essence soutient le moteur électrique.
  • Une traction thermique : elle fait appel seulement au moteur essence.

I.2.  La gestion d’alternance entre chaque type de traction

L’alternance entre les3 types de tractions est gérée automatiquement par la voiture, à travers un système d’électronique embarquée. Ce dernier prend en considération, pour l’essentiel, 2 critères : le niveau de charge de la batterie de traction et l’appui sur la pédale d’accélérateur.

En d’autres termes, lors du démarrage et jusqu’à une vitesse entre 70 et 130 km/h, le véhicule hybride utilise seulement le moteur électrique. Si la pédale d’accélération exerce une pression plus forte, si la physionomie du terrain nécessite plus de puissance ou si la batterie n’est pas suffisamment chargée, la voiture va solliciter le moteur thermique. Celui-ci va, en fonction du cas, compléter le moteur électrique (on parle de la traction hybride) ou le remplacer complètement (la traction est 100% thermique).

Remarque :

Parallèlement au système d’alternance, et si le niveau de charge le permet, le conducteur peut aussi choisir manuellement le mode de traction électrique.

 

II. Véhicules hybrides : rôle et chargement de la batterie de traction

Comme pour une voiture thermique, la batterie de traction permet de stocker l’énergie qui est nécessaire au fonctionnement du véhicule hybride.

Par ailleurs, sa recharge s’opère de trois manières différentes dont deux n’impliquant pas l’intervention du conducteur :

  • En récupérant de l’énergie pendant les étapes de ralentissement et de freinage. Ainsi, on parle de freinage régénératif. C’est-à-dire, l’énergie cinétique, qui est liée au mouvement, est transformée en énergie électrique.
  • L’utilisation du moteur thermique afin de générer de l’électricité.
  • En connectant la voiture à une borne électrique. Toutefois, cela ne concerne que les voitures hybrides rechargeables.

Donc, en fonction qu’il soit rechargeable ou non, le véhicule se recharge en roulant et/ou à travers le raccordement au réseau électrique.

 

III. 3 catégories de véhicules hybrides

On trouve 3 catégories de voitures hybrides : la voiture 100% hybride non rechargeable, la voiture hybride rechargeable et la voiture hybride légère.

Tous les véhicules contiennent un moteur thermique, au moins un seul moteur électrique et une batterie de traction. Cependant, on souligne certaines différences au niveau de la motricité, le type de transmission, le mode de recharge, la consommation ainsi que leur impact environnemental.

III.1. Le véhicule hybride léger (mild hybrid)

Il fonctionne sur la base d’une activation continue du moteur essence. Le moteur électrique lui apporte, par ailleurs, un soutien ponctuel. Ce véhicule consomme au moins 10% moins de carburant et dégage 10% moins d’émissions qu’une voiture thermique équivalente. D’autre part, la transmission peut être automatique ou manuelle.

III.2. Les véhicules 100% hybrides (full hybrid) et les véhicules hybrides rechargeables (plug-in hybrid)

Ils reposent sur une alternance intelligente entre les motorisations thermique et électrique. Ils se trouvent alors plus écologiques que l’hybride léger. De plus, ils utilisent une transmission automatique. Par ailleurs, ce sont la capacité de leur batterie (elle est plus grande dans le cas de l’hybride rechargeable) ainsi que leur mode de chargement qui permettent de les distinguer.

Ces véhicules impliquent respectivement -40% de consommation de carburant, -30% d'émissions de CO2 et -75% de baisse en comparaison avec une voiture essence équivalente.

Retour
Top
Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur.

Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés. Les cookies sont également utilisés pour la personnalisation des publicités. Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers. Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.
Tout refuser
Personnaliser
Tout autoriser
Paramètres cookies